dans Evenement

Comment et pourquoi apprendre à fabriquer soi-même une éolienne ?

Jean Nelson   @jnelsonlaurent  /  3 mai 2019
Hugh Piggott with one of his self-designed machines

Le mercredi 15  mai 2019 nous recevrons l’association l’atelier du Zéphyr pour une présentation de l’éolienne PIGOTT.

Ce modèle d’éolienne est un modèle en auto-construction, en effet, le roulement principal provient de la roue d’une voiture de récupération et une grande partie de l’acier peut être fabriquée à l’aide de pièces de métal récupérées. Un générateur à aimant permanent à flux axial (AFPM) spécialement conçu est conçu pour correspondre aux pales en moulant de puissants aimants en néodyme (NdFeB) sur des disques de rotor en acier utilisant de la résine, qui est également utilisé pour positionner des bobines de cuivre spécialement bobinées dans un stator. La topologie du générateur AFPM est particulièrement simple à fabriquer car elle utilise uniquement des composants plans et est idéale pour l’énergie éolienne, car elle peut être spécifiquement conçue pour un fonctionnement à faible vitesse.

Piggott a conçu les machines pour alimenter sa communauté natale, Scoraig, en Écosse. Au cours des 30 dernières années, il a constamment perfectionné le design pour améliorer la fiabilité, réduire les coûts et créer une machine réputée dans le monde entier pour sa durabilité, sa simplicité. & adaptabilité (Leary et al., 2012).

Le diagramme ci-dessous décrit chacun des composants clés d’une turbine Piggott et montre comment ils s’assemblent.